Dim

Ticha Blabla/ juillet 3, 2021/ Blabla (fr)/ 0 comments

The world got a little more dim tonight

On discutait, il y a quelques jours de cela, avec Sephaël, et il m'a partagé un artwork que j'ai beaucoup aimé. J'y ai adoré la noirceur dans l'image, j'y aimais les personnages antagonistes et leur connexion. Un peu plus tard, je me suis rendue compte que je l'avais associé à une chanson, et c'est à partir de ce moment précis, que j'ai donc décidé de m'en inspirer, et de ce fait inviter celui qui m'avait soufflé l'idée.

Même si les paroles ne sont pas très appropriées à mon image, je trouve une corrélation entre elles.

C'est sans doutes très subjectif, un ressenti très personnel. Du coup, la façon dont j'ai mis en scène les protagonistes, n'est pas vraiment comme dans l'image dont je me suis inspirée, ni même le message d'ailleurs. Je voulais mettre l'accent sur le fait que parfois on pense que l'on déambule dans la vallée de la mort, qu'on se raccroche désespérément à ceux à qui l'on tient; qu'on se cramponne fermement au peu de lumière que l'on entrevoit, que malgré les stigmates de la douleur, on continue à porter à bout de bras cet espoir qu'on ne peut voir s'échapper.

Après tout, à quoi bon reproduire exactement une image?

J'ai aimé y apporter ma petite touche. Sephaël a lui aussi fait sa propre version, elle est différente également. C'est bien de voir que chacun de nous a une approche propre à soi, à son propre prisme. Je l'aime beaucoup, c'est moins dans le symbolisme mais plus dans l'émotion brute, la connexion qui unit les individus. Et dire qu'on me dit spécialiste des gros plans... Pas cette fois alors!

Je tenais à remercier Sephaël pour le projet, pour m'avoir tenu compagnie sans ronchonner alors qu'il y avait de quoi. Ticha à l'éxécution, se retrouve toujours être une véritable plaie!

 

 

 

 

 

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*