Aventure

Ticha Blabla/ mars 7, 2020/ Second Life (en), Second Life (fr)/ 0 comments

L'aventure

La vie est une aventure, pleine de surprises, de rencontres plus ou moins fortuites, une succession de déconvenues mais aussi des petits moments de pur bonheur. Ces instants précieux que l'on conserve tels des trésors, que l'on chérit, et qui nous permettent de continue sur notre route.

Ce que j'aime le plus lorsque je voyage, ce n'est pas tant la destination en elle même, mais plutôt ce que je vais trouver. Je fais un itinéraire, un programme et finalement je ne m'y tiens jamais. Certes, je garde en tête ce que je veux absolument voir tels des monuments ou bien des musées. Cependant, ce qui me fascine le plus, c'est rencontrer une culture.

Je ne parle pas du guide touristique, mais des gens. Les vrais habitants, pas ceux de la capitale. Ceux qui portent en eux le folklore local, ceux qui font vivre la culture et non ceux qui l'ont quitté attirés par les sirènes des mégalopoles. Dans quelques années, toutes ces cités arboreront le même visage à quelques détails près, et leurs habitants ressembleront au citadin quelconque de n'importe quelle autre contrée.

Et puis ce que j'apprécie plus que l'architecture, c'est la nature. J'aime les grands espaces verts. Je ne parle pas d'un parc, il en va de soit. Il s'agit plutôt de forêts, de montagnes, de mers, d'océans. J'aime communier avec elle, me poser dans un endroit tranquille, écouter son chant, me baigner dans un torrent, observer les animaux dans leur habitat naturel, immortaliser le paysage en l'esquissant ou le photographiant. Et puis finir ma course dans un endroit isolé, et faire des rencontres insolites.

C'est sans doutes pour cela que j'aime les petits villages ruraux, ces endroits où l'on trouve des peuplades proches de leurs terres, celles-là connaissent le prix de la vie et savent en jouir à juste titre. Même si la vie y est plus dure, elle s'y retrouve aussi plus douce sur bien des aspects. L'on pourrait croire à tort que dans nos immenses cités, nous y soyons plus civilisés, mais c'est tout le contraire.

Dans ces campagnes reculées, les gens se saluent, ils se parlent, ils se connaissent, ils se reconnaissent, ils se touchent, ils dorment les portes ouvertes. Pourrions-nous dire qu'il en est de même dans nos grandes villes?

 

Stylecard

Ce que je porte sur la photo/ What I am wearing on the pic:

 

Lorsque WCF fermera ses portes à la fin du mois, vous pourrez retrouver cette tenue au Wicca's Originals Mainstore.

 

 

 

 

 

 

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*